Espagne, a la recherche de semences artificielles de chêne-liège

Espagne, a la recherche de semences artificielles de chêne-liège

- in Sin categoría
1799
0

Le chêne-liège est d’une grande importance économique et écologique pour la société espagnole.Avec près de 700.000 ha de forêt, la production moyenne de liège est de 70.000 tonnes par an, soit un quart de la production mondiale. Quant à l’industrie du liège, elle fait travailler près de 100.000 personnes. Ces forêts abritent également des espèces menacées telles que l’aigle ibérique, le lynx ibérique et le cerf de Barbarie. Les forêts de chêne-liège sont actuellement menacées par le surpâturage : les porcs et les rongeurs mangent les glands et les vaches et les moutons, les bourgeons. Sachant qu’il faut plus de 10 ans au chêne-liège, pour atteindre la maturité sexuelle et entre 30 et 40 ans pour exploiter son liège, la régénération de ces arbres est par conséquent rendue difficile. Une équipe de recherche espagnole [1] semble avoir trouvé une solution au repeuplement des forêts de chêne-liège, en produisant par embryogenèse somatique (culture de tissus in vitro), un clone d’embryons génétiquement identiques de chêne-liège. Les embryons ont été encapsulés dans une coque d’alginate (substance issue d’une algue), qui la protège du dessèchement et permet de la conserver plus longtemps et de l’utiliser comme une semence. D’où l’appellation de «semences artificielles». A l’avenir, avec cette méthode, on pourra sélectionner des arbres avec des caractéristiques intéressantes telles qu’une forte production de glands ou la résistance à certaines maladies ou conditions défavorables. Ces semences de meilleurs qualité et rendement, auront certes un intérêt économique, mais également environnemental pour le repeuplement des forêts. [1] Les recherches ont été menées par le Groupe de recherche «Tecnologías y Métodos para la Gestión Sostenible» de l’Escuela Técnica Superior de Ingenieros de Montes de l’Université Polytechnique de Madrid et le Laboratoire de «Biotecnología Forestal» de l’Instituto Nacional de Investigación Agraria et l’entreprise Tragsa. En savoir plus Source

About the author

0 Comments

  1. Pr. BELKDI Bouchra

    Je suis intéressée par l’étude scientifique réalisée sur la multiplication du chêne liège par embryogenèse somatique

Leave a Reply

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.

You may also like

El menú tóxico del día, Europa descuida sus alimentos

Es sencillo. Basta con procurarse las ofertas de cualquier supermercado. Organizar un menú de tres platos no resulta nada caro. La comida está barata. ¿Condición imprescindible? No mirar ni su procedencia ni su composición. Ya tenemos un menú completo, a buen precio y tóxico.