17 nouvelles routes pour découvrir les oiseaux ibériens

17 nouvelles routes pour découvrir les oiseaux ibériens

- in Sin categoría
1390
0
PetirrojoFotografía de Valentín Corte

La Fondation Patrimoine Naturel de l’Assemblée Castille et de Leon a mis en marche le programme «Trino» (Roulade), un rapprochement de l’homme à l’avifaune ibérienne par une série de parcours choisis avec le respect maximal à l’environnement.Turismo Castilla y León

Petirrojo
Fotografía de Valentín Corte
Le programme «Trino» (Roulade) a récemment commencé et il s’ étend dans presque tous les contreés, à toutes les fins de semaine d’avril, mai et juin. La présentation du programme a été menée à bien dans les canons spectaculaires des “Arribes del Duero”, frontière avec le Portugal. Pour les excursions on a non seulement préparé le parcours avec davantage de richesse en avifaune de chaque zone, mais on fournit le matériel optique nécessaire pour son observation, ainsi qu’un guide ornithologique qu’aide à trouver les oiseaux glissantes et les voitures d’appui.

Le maximum de visiteurs par route est 16, mais il n’y a pas un minimum, ce qui garantit toutes les sorties, à moins que le mauvais temps l’empêche. La plus part sont des excursions de quatre ou cinq heures, où on alterne des parcours à pied avec d’autres en voiture. Dans celle de “Los Arribes del Duero de Zamora” aussi il y a une promenade de deux heures en bateau par les canons. On estime que 218 espèces différentes d’oiseaux croisent les cieux et nichent dans le territoire de Castille et de Leon, ce qui l’a transformée dans la région d’un plus grand pourcentage de surface avec la qualification de Zones de Spéciale Protection d’Oiseaux. Le programme «Trino» comprend des espaces aussi emblématiques que les Lacunes de Villafáfila (Zamora), la Montagne de Gredos et les” Picos” de l’Europe dans son versant de Léon, entre autres.

Plus D’information: Patrimonio Cultural
Turismo Castilla y León

Leave a Reply

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.

You may also like

El menú tóxico del día, Europa descuida sus alimentos

Es sencillo. Basta con procurarse las ofertas de cualquier supermercado. Organizar un menú de tres platos no resulta nada caro. La comida está barata. ¿Condición imprescindible? No mirar ni su procedencia ni su composición. Ya tenemos un menú completo, a buen precio y tóxico.